EN BREF

BIOGRAPHIE D’AMADOU BANGOURA, NOUVEAU DG DU HOROYA AC

Marié et père de trois enfants, Amadou BANGOURA est le nouveau Directeur Général du Horoya AC. Un homme au cursus imposant séduit par le projet du club. Découvrez-le ici.

Titulaire d’un master d’administration et de gestion des entreprises (Université de Montpellier 1), d’un master 2 en droit bancaire de la même université , ensuite d’un master 2 en finances (Ecole supérieure de commerce –France) , enfin d’un master 1 en droit du patrimoine. Amadou BANGOURA bénéficie de la confiance du bureau exécutif du Horoya AC pour diriger d’une main de bon gestionnaire administratif.

Quels sont vos premiers sentiments ?

C’est une grande fierté pour moi de remercier le président Antonio SOUARE qui m’a accordé sa confiance pour être à la direction générale de ce club phare de la sous-région. Un grand remerciement à son fils Soufiane SOUARE qui dirige très bien  les « rouge et blanc ». Sinon, j’avais eu beaucoup d’opportunités en Afrique, mais avec l’estime que j’ai pour ce monsieur, j’ai aussitôt accepté l’offre. Il y a un projet très intéressant qu’il m’a soumis et je crois avec mon expertise en matière administrative nous pourrons atteindre les objectifs assignés.

Peut-on s’attendre à des reformes ?

Vous savez le football  est l’une des activités professionnelles dans laquelle on doit en permanence se remettre en cause. Donc  bien évidemment si avant ma venue le club a réalisé une grande performance, c’est que ceux qui étaient là ont fait un bon boulot à tous les niveaux. Le Horoya AC est devenu une marque sur le continent grâce à son administration, à la qualité de son staff et de ses joueurs. Mais par rapport aux objectifs qu’on se fixe pour les années à venir, il sera important de faire quelques réglages en vue de rendre plus compétitif notre patrimoine.

Quel est le climat qui prévaut pour ces premiers jours de collaboration?

Vous savez, la réussite d’un responsable dans une entreprise c’est de ne pas avoi de préjugé. Tel a été toujours mon créneau là où je suis passé. Ce que je sais, le Horoya AC est une famille, même le président me l’a dit, mais aussi son fils Soufiane. J’avoue que le premier contact que j’ai eu avec quelques responsables, j’ai senti l’envie de chacun pour la bonne marche de cette machine des « rouge et blanc ». C’est pourquoi,  je remercie tous les travailleurs du Horoya d’abord de leur accueil et pour tout le travail accompli jusque-là. Je suis aussi persuadé qu’ils m’aideront tous pour l’atteinte de nos objectifs. Pour finir, j’invite tout le monde à rapprocher les compétences, chose qui pourrait nous aider. Pour les supporters, c’est de s’impliquer un peu plus, je suis libre pour toute collaboration franche en vue d’aider ce club qui grandit depuis l’avènement du président Antonio SOUARE

in horoya ac

Check Also

LE HAC ENTRE À L’INTERNAT

Après 28 jours d’intense travail, concrétisé par des matchs amicaux, le Horoya AC est entré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *