EN BREF

Championnat d’Afrique de Basket féminin : la Guinée sort par la petite porte

Ouvert le 24 septembre dernier à Yaoundé, le championnat d’Afrique de Basketball réservé aux dames, se poursuit dans la capitale camerounaise. Éliminés, les représentants guinéens dans cette compétition rentreront sur la pointe des pieds.

La journée de ce mercredi 30 septembre est consacrée au repos avant le début des quarts de finales pour jeudi. Hier mardi les matches de poule se sont achevés avec l’élimination de l’équipe féminine de basketball de notre pays qui n’ira pas en quarts de finale.feguibasket

Logées dans la poule B en compagnie de grands noms du basket africain, les basketteuses guinéennes ont été surclassées par leurs adversaires, nettement au dessus d’elles. On y notait la présence de l’Angola, du Nigéria, du Sénégal, de l’Algérie et de l’Egypte.

Dans ses oppositions avec ces différentes nations, la Guinée a enregistré 4 défaites pour une seule victoire. Voici les résultats de nos basketteuses :

Le 25 septembre : l’Egypte bat la Guinée 81-73

Le 26 septembre : le Sénégal atomise la Guinée sur le score sans appel de 102 à 44

Le 27 septembre : même scénario avec le Nigéria qui se montre sans pitié 100 à 47

Le 28 septembre : la Guinée l’emporte sur le fil face à l’Algérie 67 à 66

Le 29 septembre : l’Angola défait la Guinée par 89 à 47.

Un mauvais bilan réalisé par la sélection guinéenne, qui se classe 5ème sur 6 équipes dans cette poule B, avec 278 paniers inscrits contre 438 encaissés. Soit une différence très négative de -160.

Faut-il pour autant blâmer les participantes et toute la délégation ? Sont-ils les seuls et vrais comptables de cette débâcle ? Notre ministère des sports n’est-il pas tout simplement un ministère du football qui lui-même ne rapporte rien en terme de trophée ?

Le débat sur l’état de santé de notre sport en général est loin d‘être clos d’autant plus que ni la motivation encore moins la construction d’infrastructures appropriées ne sont une préoccupation majeure.

La fédération guinéenne de basketball, qui a à sa tête le bouillant Sakoba Kéita, tente tant bien que mal à sorti ce sport de l’ornière. La mise sur pieds récemment d’une nouvelle équipe dirigeante à la féguibasket participe de la volonté de cette institution de tirer vers le haut cette discipline.

Mais en Guinée le manque d’accompagnement des autorités administratives, le manque de sponsoring et d’infrastructures adéquates (cette liste est loin d’être exhaustive) sont autant de défis qui empêchent les différentes disciplines sportives de sortir de l’ombre.

Les priorités sont ailleurs alors que la jeunesse sportive se sent abandonnée. Dans ces conditions peut-on obtenir des résultats honorables ?

Alpha Mamadou Diallo pour guineematin.com

Check Also

CHAMPIONNAT D’AFRIQUE DE BASKET : LA GUINÉE SE LOUPE D’ENTRÉE

En marge de son premier match de la 29è édition du championnat d’Afrique de basket-ball …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :