Classification des fédérations après les Jeux Africains : La natation risque la noyade

Natation01-uneAu sortir du bilan mitigé des Jeux Africains de Brazza, le ministère des Sports envisage de classifier les fédérations suivant leurs résultats. Du coup, certaines disciplines, comme la natation, risquent la noyade.

 

Les Jeux Africains de Brazzaville ont vécu. Pour cette 11e édition, le Sénégal a remporté 36 médailles dont 7 en Or. Un bilan loin de l’objectif recherché de 10 médailles d’Or.
Conséquence : le ministère des Sports envisage de classifier les fédérations sénégalaises après l’échec de certaines d’entre elles lors des derniers Jeux Africains, organisés du 4 au 19 septembre à Brazzaville (Congo), a annoncé dimanche dernier, Souleymane Boun Daouda Diop, le Directeur de la haute compétition (Dhc).

«Nous avons emmené 19 fédérations à Brazzaville, sur la base de contrats de performance. Nous allons analyser l’échec de certaines fédérations et voir les causes. De mon point de vue, la première solution a apporté est la classification des fédérations», a-t-il dit. Selon le Dhc, «certaines disciplines n’ont pas le niveau».

Une allusion faite sûrement aux huit disciplines rentrées bredouilles de Brazza. On peut citer le volley féminin, la gymnastique, le tennis de table, le basket féminin, le cyclisme, la boxe, l’haltérophilie, la natation. Arrêtons-nous sur cette dernière discipline, la première olympique, et qui fait partie des grosses déceptions de ces Jeux, avec le basket féminin qui a cependant une occasion de se racheter à l’Afrobasket.

Auréolés de deux médailles en 2011 aux Jeux de Maputo, la natation pique du nez depuis ces dernières années. Pire, son président, le Dr Mohamed Diop, n’est point ébranlé par la contreperformance de ses nageurs. Après avoir participé sur la pointe des pieds au dernier Mondial où ses éléments se sont comportés en touristes, la natation semble avoir atteint ses limites faute de relève.

Mais aussi faute de nouveaux dirigeants à même de donner une nouvelle vie à cette discipline qui nous a valu tant de gloire. Et il est clair que si le ministère des Sports passe à l’acte en classifiant les fédérations suivant leurs résultats, la natation file tout droit vers la noyade, avec des risques d’absence lors des compétitions.

Ce qui serait un mal pour un bien par rapport à la manière de gérer de l’équipe du président Mohamed Diop qui pense que seule la Traversée Dakar-Gorée peut les crédibiliser. Ce qui n’est pas le cas, si on sait que cet évènement international a depuis perdu de son aura.

Check Also

Le Directeur Technique National adjoint de la FGF, Éric Mare à Conakry

Le directeur technique national adjoint de la FGF, Éric Mare est enfin arrivé à Conakry …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :