EN BREF

Maroc-Côte d’Ivoire: des retours chez les Eléphants

Michel Dussuyer, le sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire, a convoqué 21 joueurs pour affronter le Maroc à Agadir le 9 octobre, en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe du monde 2017. On note les retours des défenseurs Constant Djakpa, Lamine Koné, de l’attaquant Gohi Bi Cyriac.

Trois grands absents et cinq retours, ce sont les faits marquants d’une liste de 21 joueurs dévoilée par Michel Dussuyer, le sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire. Le Français, privé de Wilfried Bony (blessé), de Max Gradel (blessé) et de Yaya Touré (focalisé sur sa carrière en club), a donc décidé d’injecter du sang neuf ou presque, et ce pour un match à Agadir, le 9 octobre 2015 contre le Maroc.

L’ex-coach de la Guinée a en effet appelé le latéral Constant Djakpa, le stoppeur Lamine Koné et l’attaquant Gohi Bi Cyriac. Le premier a souffert de la concurrence de Serge Aurier, de Jean-Daniel Akpa-Akpro, de Siaka Tiéné, d’Arthur Boka, de Wilfried Kanon ou de celle de Brice Dja Djedje, ces derniers mois. Lamine Koné, lui, a longtemps payé des débuts en sélection catastrophiques, lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. Enfin, Cyriac n’avait jamais réussi à exister au milieu des nombreux attaquants ivoiriens. Ses 6 buts en 8 matches en Belgique, cette saison, lui offre une deuxième chance de briller avec les champions d’Afrique en titre.

« Que les Eléphants montrent un visage plus séduisant »

On note également les premières convocations de Victorien Angban et d’Assane Gnoukouri, deux milieux de terrain. « Ce sont deux très jeunes joueurs, a expliqué Michel Dussuyer sur le site de la Fédération ivoirienne. C’est l’occasion pour eux de venir prendre la température du groupe et de montrer leurs qualités pendant le stage de préparation ».

En juin, les Ivoiriens ont entamé l’ère Dussuyer par un peu reluisant match nul 0-0 contre la Sierra Leone, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Le sélectionneur escompte donc un sursaut, à un mois du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, durant lequel les Eléphants affronteront le Liberia ou la Guinée-Bissau : « J’attends de ce match contre le Maroc que les Eléphants montrent un visage beaucoup plus séduisant. »

Check Also

LE HAC ENTRE À L’INTERNAT

Après 28 jours d’intense travail, concrétisé par des matchs amicaux, le Horoya AC est entré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *