EN BREF

#Naby Keita parle l’éclosion de son talent

« Mon père fut la force majeure derrière mon parcours depuis l’Afrique vers l’Europe. J’avais 16 ans quand je suis parti en France à la recherche d’un club. Il m’a donné beaucoup de conseils dès mon plus jeune âge.

Il a toujours eu un grand intérêt dans ma carrière. Il n’a jamais fait partie de l’équipe d’entraîneurs, il était juste là en tant que fan. Même encore à ce jour, il va m’appeler et me donner des commentaires sur mes performances et ce qu’il pense que je peux améliorer.

Depuis que j’ai signé pour Liverpool, il m’a beaucoup parlé de combien il les aimait. Il avait déjà cet amour pour Liverpool quand j’avais 11 ou 12 ans.

C’est marrant parce que mon père aimait Deco en tant que joueur et a commencé à m’appeler comme ça dans la maison, d’où mon surnom. J’ai toujours admiré Deco mais mon joueur préféré de tous serait probablement Iniesta à cause de ses derniers ballons, de ses compétences et de ses capacités.

Je sais qu’il n’est pas connu pour son agression mais c’est quelque chose que j’ai ajouté à mon jeu, même si ce n’est pas un de ses traits. Je pense qu’en tant que milieu de terrain, vous devez avoir cette agression dans le cadre de votre jeu.

Je n’ai jamais abandonné. Mon objectif à long terme a toujours été de jouer au football au plus haut niveau possible pour un grand club. Quand ceci est dans votre tête, vous n’abandonnez pas, vous vous battez constamment et vous vous battez pour que cela se produise.

Mais cela ne veut pas dire que maintenant que je suis dans un club énorme, que je vais me détendre et arrêter de me battre et de combattre. Je vais toujours être le même.

J’ai regardé beaucoup de football anglais et à travers le processus des matchs amicaux menant à la nouvelle saison, je m’y adapterai. J’aime gagner le ballon. C’est quelque chose que j’adore.

Je suis quelqu’un qui a cette vraie mentalité de gagnant, j’ai un énorme désir de gagner, c’est pourquoi je suis agressif sur le terrain. Mon premier état d’esprit quand je suis sur le terrain est de bien défendre et de ne pas concéder: en tant que milieu de terrain, lorsque vous avez sécurisez les choses derrière, mon travail consiste ensuite à fournir les munitions aux attaquants, à créer opportunités pour eux.

De plus, si j’ai une occasion, je veux la saisir et marquer, mais je suis un joueur d’équipe, je pense toujours à l’équipe et au groupe. »

Lu sur un site Européen.

Check Also

LES ÉLOGES DE BENZARTI, LES COMPLIMENTS DE ZVUNKA

Le Wydad a pris une option sérieuse de qualification aux quarts de finale de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :